Agathe BOUQUILLON - Sage Femme

Charte du cabinet

Charte du cabinet

Mon cabinet est un lieu de respect mutuel et d’échange, ainsi que de soins.

Je ne suis pas là pour vous juger, que ce soit sur votre :

– corpulence,
– pilosité ou (non) épilation,
 âge,
– situation familiale ou de couple,
– identité sexuelle,
– pratiques sexuelles,
– nombre de partenaires,
– identité de genre,
– couleur de peau ou vos origines,
– religion…

Mon objectif est de vous accompagner. Cet accompagnement peut avoir lieu lors d’une grossesse, lors des premières semaines avec votre bébé, dans le choix d’un moyen de contraception…
Nous pouvons parler de tout, dès lors que vous en ressentez l’envie ou le besoin !

Je suis conventionnée avec l’Assurance maladie, à ce titre je ne pratique pas de dépassements d’honoraires (sauf cas particuliers). J’applique également le tiers payant, dans la mesure du possible, afin de favoriser l’accès aux soins de chacun·e.

Le respect est bien entendu à double sens, je compte sur vous pour être ponctuel.le et m’avertir en cas d’annulation.

 

Gestes éco-responsables
Bien que le zéro déchet soit impossible, j’essaie de les réduire au cabinet. Outre le recyclage des cartons, bouteilles et papiers, depuis le printemps 2022 j’expérimente de nouvelles idées :
_ proposer aux patientes de venir avec une serviette afin d’éviter d’utiliser un papier sur la banquette d’examen (ou des serviettes éponge que je fournissais mais devais laver moi-même après un usage finalement express)
_ proposer aux patientes qui le souhaite de récupérer le spéculum (soigneusement nettoyé) après utilisation.
En effet, n’ayant pas la place ni le budget pour un autoclave, le matériel plastique à usage unique est très pratique, mais générateur de beaucoup de déchets. Pourquoi ne pas réutiliser un outil qui est encore en excellent état après à peine 5 minutes d’utilisation ?

Toute autre proposition est la bienvenue !

Agathe B.

« La sage-femme doit traiter avec la même conscience toute patiente et tout nouveau-né quels que soient son origine, ses mœurs et sa situation de famille, son appartenance ou sa non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminées, son handicap ou son état de santé, sa réputation ou les sentiments qu'elle peut éprouver à son égard, et quel que soit le sexe de l'enfant »
Article R.4127-305 du Code de la santé Publique